Nous aidons nos 1 500 partenaires producteurs à réduire leur impact environnemental lors de la culture de la pomme de terre. Nous suivons de près leurs activités en les aidant à optimiser la plantation, la culture et la récolte des pommes de terre de manière responsable. Nous le faisons depuis plus de 30 ans.

Pour concrétiser notre engagement en faveur d’une agriculture plus durable, McCain se concentre sur 4 domaines clés :

1 – SOIGNER LES PRODUCTEURS PAR DES PARTENARIATS DE LONG TERME

En pratique, 80% de nos partenaires producteurs travaillent avec nous depuis plus de 10 ans. Nos partenaires européens partagent nos valeurs : 100 % d’entre eux sont engagés dans une démarche de certification durable de leur culture de pomme de terre et sont audités annuellement par un tiers indépendant. Les programmes de certification (VVA, Vegaplan, GlobalGAP®1) incluent les bonnes pratiques agricoles dans les domaines de la sécurité alimentaire et de la protection de l’environnement. Nous travaillons dans la durée avec nos partenaires en apportant l’expertise de nos 30 agronomes pour les aider à optimiser le rendement et la qualité des cultures. Nous proposons également à nos partenaires producteurs des contrats de vente pluriannuels qui leur donnent un aperçu en termes de revenus et d’investissements futurs.

2 – LE SOIN DE L’EAU PAR LES RESTRICTIONS D’IRRIGATION

Aujourd’hui (seulement) 25% des champs sont irrigués.
Nos producteurs européens utilisent des systèmes d’irrigation par aspersion pour pallier le manque de précipitations à certains stades de la production agricole. Ces systèmes permettent à nos producteurs de programmer l’irrigation lorsque les cultures en ont le plus besoin. Au total, seulement un quart des champs destinés à l’usage de McCain sont irrigués, dans le respect des législations européennes, nationales et locales. Deux fermes de pommes de terre en Pologne ont mis en place un système de micro-irrigation goutte à goutte qui permet à l’eau de s’égoutter régulièrement et directement vers les racines des plantes. Cela augmente à la fois l’efficacité hydrique et énergétique.

3 – LE SOIN DU SOL EN RÉDUISANT L’UTILISATION DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES

Nous avons déjà atteint une réduction de 25 % des pesticides et une utilisation limitée d’azote en 10 ans. La quantité de substances actives issues de pesticides utilisées pour les cultures destinées à McCain Europe continentale a été réduite de 25 % au cours des 10 dernières années (2006 – 2016), ce qui représente 1 000 tonnes. Cela va de pair avec une étude que nous avons menée sur les pesticides moins nocifs pour l’environnement. Dans une période comparable (2007 – 2016), l’utilisation de nitrates (un type d’engrais) en Europe continentale était limitée à 8 % par hectare cultivé.

4 – PRENDRE SOIN DE L’AVENIR PAR L’INNOVATION DANS LES FERMES DURABLES

10 est le nombre de fermes expérimentales en Europe où McCain expérimente des méthodes agricoles plus durables.
Dans des fermes sélectionnées en Belgique, aux Pays-Bas, en Pologne et en France, nous voulons trouver de nouvelles façons d’améliorer et de travailler vers un avenir durable. Notre objectif est de réduire de 20 % l’utilisation des produits phytosanitaires (par rapport à l’utilisation moyenne sur la période 2013 – 2015) sur nos fermes expérimentales, tout en garantissant la qualité et le rendement élevé des cultures et en protégeant les sols. Parallèlement, 60 de nos fermes ont mis en place des plans d’action de préservation de la biodiversité suite à une campagne d’analyse et de sensibilisation. Nous ne nous arrêtons pas là et sommes déterminés à faire encore mieux à l’avenir. D’ici 2020, McCain prévoit de réduire de 7 % la quantité d’eau utilisée pour l’irrigation par tonne de pommes de terre cultivées. Le plan est également de réduire l’utilisation de pesticides et de nitrates dans toutes les exploitations de 10 % sur la base de l’utilisation moyenne sur la période 2013-2015, en adoptant rapidement de nouvelles technologies, en cultivant des variétés de pommes de terre plus résistantes et résilientes et d’autres solutions alternatives.