McCain s’engage à réduire l’impact environnemental de ses 15 sites de fabrication en Europe continentale.

Pour assurer la bonne exécution de cette mission, McCain poursuit 4 objectifs clairs :

1 – OBJECTIF : PAS DE GASPILLAGE

Mesurer en permanence les améliorations de la performance énergétique et environnementale.

Nous nous engageons à réduire nos déchets alimentaires : les pommes de terre plus longues sont transformées en chips ; les petites pommes de terre sont utilisées pour les flocons de pommes de terre et les aliments de spécialité et les pommes de terre restantes et les restes sont utilisés pour l’alimentation animale, les engrais organiques ou convertis en biogaz. Quant aux déchets non recyclables, nos usines ne sont pas équipées d’incinérateurs et nous limitons le recours à cette pratique. Dans des cas inévitables, l’énergie est récupérée à partir de l’incinération des déchets.

2 – RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE

Depuis 2008, nous avons économisé 258.195 MWH. Cela correspond à la consommation énergétique annuelle de plus de 21 516 ménages.

En 2008, nous avons mis en place un plan d’action pour réduire la consommation d’électricité, de gaz naturel et de biogaz. Nous avons installé un système de récupération d’énergie sur la vapeur produite par les chaudières et les friteuses, nous avons installé des méthodes de contrôle de vitesse sur les équipements électriques et nous avons régulé la pression des autocuiseurs. Ainsi, nous avons réduit de 14 % la consommation énergétique de nos sites de production en 2017.

3 – SITES DE PRODUCTION DURABLES

2 600 000 m3 de méthane en moins ont été produits, ce qui signifie qu’il n’y a pas de rejet de 5 300 tonnes de CO2, ce qui correspond à 5 300 vols aller-retour Paris-New York en avion.

Le site de production français de Matougues a relevé le défi de réduire de 50 % son impact environnemental global d’ici 2020. Toutes les lampes à incandescence sont remplacées par des lampes LED et une initiative est en cours pour installer un bioréacteur qui convertit les déchets organiques en biogaz. D’autres projets similaires promouvant l’utilisation d’énergies renouvelables ont réduit les émissions de CO2 entre 2016 et 2017 à l’équivalent de plus de 130 195 kilomètres parcourus en voiture.

4 – RÉDUCTION DES EAUX ET TRAITEMENT DES EAUX

Par rapport à 2015, 196 373 m3 d’eau ont été économisés en 2017, soit l’équivalent de 78 piscines olympiques.

Depuis 2015, nous avons mis en place un plan de réduction de la consommation d’eau dans nos installations de production : 150 litres d’eau par tonne de produit fini de pomme de terre ont été économisés entre 2015 et 2017. Toujours dans le domaine du traitement des eaux usées, nous avons réussi à garantir que l’eau rejetée dans l’environnement ait les mêmes propriétés que lors de sa première extraction et utilisation, par exemple en termes de température, teneur en phosphate, teneur en nitrate, etc. .

Regardez notre vidéo sur les énergies renouvelables au Royaume-Uni :